Jeudi 21 Mars 2019
Mise À Jour: Samedi 15 Août

Nucléaire : Washington et sa politique obsolète de pression

Washington a indirectement intensifié les sanctions anti-iraniennes via les ‎républicains

C’est cette approche hostile américaine qui a empêché les 11 tours de ‎négociations intensives d’aboutir à un résultat tangible

Le vrai obstacle au succès des négociations réside dans les demandes ‎interminables des Etats-Unis

Washington a décidé de maintenir la pression simultanément au ‎déroulement des négociations dans l’objectif de faire reculer l’Iran de ses ‎droits légitimes

L’Iran ne fera jamais de compromis sur ses lignes rouges

Robert Menendez a fait part de sa décision de reporter au mois de mars la ‎mise au vote de son projet anti-iranien

Le plan « Mark Kirk-Robert Menendez » prévoit l’intensification des ‎sanctions contre le secteur énergétique iranien

Le plan « Bob Corker- Lindsey Graham » souligne que tout éventuel ‎accord avec l’Iran doit être adopté par le Congrès

Le Département américain au Trésor a adopté de nouvelles sanctions anti-‎iraniennes concernant les activités nucléaires de la RII

Imposer des sanctions à l’Iran et lui faire pression pour le faire reculer ‎sont une politique vouée à l’échec

 


Dates : 2015-02-07 13:42:24 | J’aime: 0 | Visites: 228


Nom:
E-mail:
commenter:
Cliquez sur le lien à gauche pour soumettre que vous avez aimé cet article.
Utiliser les liens à gauche pour partager cet article dans certains réseaux sociaux populaires.
Votre e-mail:
e-mail de destination:
sujet: