Lundi 17 Décembre 2018
Mise À Jour: Samedi 15 Août
Taille de la police:  

Rohani à Oufa : le rôle important de l’Iran au sein de l’OCS

Le président iranien, Hassan Rohani, est en visite à Oufa, en Russie, afin d’assister au Sommet de l’Organisation de Coopération de Shanghai et celui des BRICS. Hassan Rohani est arrivé mercredi soir à l’aéroport d’Oufa, où il a été accueilli par des responsables russes, l’ambassadeur d’Iran à Moscou et des diplomates iraniens présents en Russie. Avant de quitter Téhéran, le président Hassan Rohani a évoqué la place politique et sécuritaire de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), ainsi qu’à la place économique des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), pour souligner que la RII pourrait coopérer pleinement avec les membres de ces deux organisations internationales. Le président Rohani a ajouté que l’organisation des sommets régionaux, au moment où le monde s’éloigne du système économique monopolistique et de l’unilatéralisme politique, s’avérait très importante. L’Organisation de Coopération de Shanghai réunit la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. Outre les principaux membres de l’OCS, la Mongolie, l’Iran, le Pakistan, l’Inde et l’Afghanistan en sont des membres observateurs. La RII, jouissant d’une position économique et politique favorable, pourra jouer un rôle positif dans la promotion des capacités de l’OCS. L’Iran, en tant que membre observateur, profite des capacités et des expériences précieuses sur divers plans notamment sécuritaire. Le transfert et l’exploitation de ces expériences pourraient dynamiser l’Organisation de Coopération de Shanghai. Point de jonction entre l’Orient et l’Occident, l’Iran assume un rôle très important dans les échanges économiques et l’essor des coopérations entre les pays membres de l’OCS. D’où le développement en croissance des relations entre l’Iran et ladite organisation durant les dernières années ! Interviewé par la chaîne d’informations Russia-24, Dmitry Mezentsev, le secrétaire général de l’Organisation de Coopération de Shanghai, a déclaré que l’Iran entretenait des coopérations constantes avec l’OCS pendant les deux dernières années, au niveau des ministres, des secrétaires du Conseil de sécurité nationale et des procureurs généraux. « Les représentants de l’Iran étaient tours présents aux réunions importantes de l’Organisation de Coopération de Shanghai et cela met en évidence la volonté de l’Iran d’approfondir ses coopérations avec ladite organisation », a-t-il ajouté. Selon le conseiller du président russe, le projet de l’adhésion de l’Iran à l’Organisation de Coopération de Shanghai est déjà sur la table mais il sera réalisé après la levée des sanctions anti-iraniennes, adoptées par le Conseil de sécurité. Quelques heures avant l’arrivée du président iranien, Hassan Rohani, en Russie, le conseiller du président Poutine a déclaré que l’Iran pourrait adhérer à l’Organisation de Coopération de Shanghai après la levée des sanctions anti-iraniennes par le Conseil de sécurité. Selon le chef du département des relations internationales à l'École des hautes études en sciences économiques Alexandre Loukine, l’adhésion de l’Iran, de l’Inde et du Pakistan à l’Organisation de Coopération de Shanghai, en tant que principaux membres, profitera beaucoup à cette organisation.


J'aime - 
Commenter - 
Partage - 
E-mail - 
Enregistrer au PDF - 
imprimer
Dates : 2015-07-20 13:43:57 | Catégorie: Politique | Visites: 497 | J’aime: 0