Mercredi 28 Juin 2017
Mise À Jour: Samedi 15 Août
Taille de la police:  

USA : Joe Lieberman, nommé président de l’Union contre l’Iran nucléaire

IRIB- L’ancien sénateur du Connecticut, Joe Lieberman, qui a des liens très étroits avec le régime sioniste, a été nommé Président de l’Union contre l’Iran nucléaire, après la démission de Gary Seymour. Selon «Times of Israel», Gary Seymour, qui était l’ancien coordinateur de la Maison Blanche, pour le contrôle des armes de destruction massive, sous la présidence de Barack Obama, a décidé de démissionner de son poste, à la tête de l’Union contre l’Iran nucléaire, et les membres de cette union ont nommé l’ancien sénateur du Connecticut, Joe Lieberman, à sa place. Lieberman a des relations très étroites avec le régime sioniste.
Gary Seymour a annoncé qu’il démissionnait de ce poste, car, désormais, il veut soutenir les accords nucléaires conclus entre l’Iran et les grandes puissances, à Vienne, au lieu de s’y opposer. Mais il a souligné qu’il continuera sa coopération avec l’Union contre l’Iran nucléaire, en tant que conseiller.
L’un des objectifs de l’Union contre l’Iran nucléaire est d’empêcher l’approbation des accords de Vienne, par le Congrès des Etats-Unis, mais aussi, de renforcer et d'intensifier les sanctions internationales contre la République islamique d’Iran.
Le Congrès des Etats-Unis annoncera son avis, par une prise de vote, le 17 septembre, à propos des accords nucléaires entre l’Iran et les six grandes puissances. A ce sujet, une véritable guerre politique a éclaté entre l’administration Obama et les lobbies pro-israéliens, au Congrès des Etats-Unis, notamment, l’AIPAC.

J'aime - 
Commenter - 
Partage - 
E-mail - 
Enregistrer au PDF - 
imprimer
Dates : 2015-08-13 17:26:19 | Catégorie: Amérique | Visites: 346 | J’aime: 0

can't open file