Mercredi 23 Janvier 2019
Mise À Jour: Samedi 15 Août
Taille de la police:  

L'Iran doit ses précieux acquis au génie stratégique de son leadership

IRIB-Un haut membre du tihink-tank du Conseil des relations étrangères et ancien expert au Département d'Etat américain pour les affaires de l'Iran a écrit dans une note parue dans le "Washington Post" que l'Iran doit ses acquis actuels au génie de son Guide suprême.

Cité par Farsnews, Ray Takeyh ancien membre du Conseil des relations extérieures et un ancien officiel du Département d'État, chargé des affaires de l'Iran, a écrit une note ayant pour thème "le génie stratéfique du Guide suprême de l'Iran". La note qui a été publiée par le "Washington Post" évoque les positions fermes de l'Ayatollah Ali Khamenei vis-à-vis des atermoiements de l'Occident envers le programme nucléaire iranien.

"Alors que l'Ayatollah Khamenei fait preuve d'une résistance ferme, les puissances mondiales se sont affaiblies." indique-t-il. Takeyh s'est ensuite prononcé sur les résultats de cette endurance :"Washington a finalement accepté l'enrichissement d'uranium sur le sol iranein, affirmant que la capacité d'enrichissement de l'Iran peut être industrielle. Faisant ensuite allusion aux allégations sur le programme nucléaire iranien selon lesquelles Téhéran cherche à parvenir à un accord avec l'Occident pour construire des centaines de milliers de centrifugeuses, des réacteurs d'eau lourde et des sites atomiques, l'analyste américain a écrit que l'Iran a toujours démenti ses allégations et insisté sur la nature civile de son programme nucléaire. C'est d'ailleurs son droit, conformément au TNP qui autorise aux pays membres de ce Traité d'enrichir de l'uranium à des fins civiles.

Takeyh a réaffirmé donc que les succès de l'Iran, en arrivant à ses objectifs dans les négociations nucléaires, sont redevables au génie de son leadership. "Les acquis d'aujourd'hui de l'Iran sont redevables au génie d'un modeste dignitaire religieux." Selon Ray Takeyh, l'Ayatollah Khamenei est actuellement le leader d'un des plus importants pays avec de longues frontières, allant du golfe Persique aux côtés de la Méditerranée. " Il s'est engagé les mains vides dans les négociations et il se trouve maintenant en position de force.", a conclu Ray Takeyh.


J'aime - 
Commenter - 
Partage - 
E-mail - 
Enregistrer au PDF - 
imprimer
Dates : 2015-03-03 12:17:42 | Catégorie: Article∕commentaire | Visites: 311 | J’aime: 0

can't open file