Mercredi 28 Juin 2017
Mise À Jour: Samedi 15 Août
Taille de la police:  

Le Premier ministre russe rencontre son homologue grec

IRIB- Les Premiers ministres russe et grec ont discuté des coopérations bilatérales dans divers domaines dont l’énergie et l’économie. Jeudi, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du nouveau canal de Suez, Dimitri Medvedev et Alexis Tsipras se sont entretenus et décidé d’augmenter leurs contacts pour lancer les préparatifs de la 9e commission conjointe des deux pays en novembre 2015. Cette rencontre est dans le sens de la consolidation des relations entre les deux pays. La Russie et la Grèce ont traditionnellement de bonnes relations. La Grèce n’a jamais soutenu les sanctions économiques que l’UE a imposées à la Russie.
Le premier ministre grec, Alexis Tsipras, n’a pas suivi l’approche de l’UE face à Moscou suite à la crise ukrainienne. L’UE a imposé des sanctions politique, économique et militaire à la Russie. Mais Athènes a continué ses bonnes relations avec ce pays. En avril 2015 le Premier ministre grec a visité la Russie où il a exprimé son intérêt pour participer à la construction du gazoduc liant la Russie à l’Europe via la Turquie. Cette proposition a reçu le bon accueil du président russe, Vladimir Poutine. Etant donné les tensions entre l’Europe et la Russie, l’initiative de Tsipras a gêné l’UE dont les hautes autorités ont critiqué Athènes.
Par ailleurs les Russes ont tenté ces dernières années de rompre la position unie de l’UE dans l’espoir de briser le régime des sanctions. C’est dans ce cadre que Moscou a mis à son ordre du jour l’élargissement des relations avec certains membres de l’UE dont la Grèce.
Contrairement à l’approche générale de l’Europe, Alexis Tsipras souhaite développer ses relations avec la Russie, ce qui déplaît au reste du continent vert.
Alors que l’UE tente de s’éloigner de la Russie, le Premier ministre grec se rapproche des Russes. Il demande la fin des sanctions contre la Russie et l’essor des relations sur divers plans.
On s’attend à ce que la Grèce se dirige de plus en plus vers la Russie, du fait des tensions avec la Troïka internationale sur la base des conditions aides financières, et Moscou a déjà ouvert les bras.

J'aime - 
Commenter - 
Partage - 
E-mail - 
Enregistrer au PDF - 
imprimer
Dates : 2015-08-08 09:14:46 | Catégorie: Article∕commentaire | Visites: 183 | J’aime: 0

can't open file