Vendredi 18 Août 2017
Mise À Jour: Samedi 15 Août
Taille de la police:  

La diplomatie de Zarif, lors de sa rencontre avec les responsables pakistanais

IRIB- Lors de sa tournée régionale, le ministre iranien des Affaires étrangères s’est rendu, après sa visite, au Liban et en Syrie, à Islamabad, la capitale pakistanaise, avant de s’entretenir avec les responsables pakistanais de diverses questions, dont les coopérations bilatérales, et de la lutte contre le terrorisme. Jeudi, dans la matinée, Mohammad-Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères, est arrivé, à l’aéroport international Benazir Bhutto, à Islamabad, avant de rencontrer Mohammad Nawaz Charif, le Premier ministre de ce pays.

Lors de cette visite, Zarif a fait part de la disponibilité de la RII à développer ses relations avec le pays voisin qu’est le Pakistan, dans tous les domaines, notamment, économique, commercial et de la lutte contre le terrorisme.

«La conclusion des négociations nucléaires entre l’Iran et les 5+1 est basée sur un pied d’égalité», a affirmé Zarif.

La partie pakistanaise a salué les succès enregistrés par la diplomatie de la RII, concernant l’accord nucléaire, en affirmant que cet accord aura des impacts positifs, dans la région, et sur les relations entre les deux pays.

En accueillant, favorablement, le renforcement des coopérations entre l’Iran et le Pakistan, Nawaz Charif s’est exprimé, en ces termes : «Les deux pays jouissent de bonnes potentialités commerciales et économiques, pour coopérer ensemble. Le Pakistan est prêt à développer ses relations , en matière d’énergie, de pétrole, d’électricité, d’affaires bancaires et d’échanges commerciaux».

Zarif a, également, rencontré Sartaj Aziz, conseiller à la sécurité nationale et aux affaires extérieures du Premier ministre pakistanais.

«Les coopérations sécuritaire et politique entre l’Iran et le Pakistan sont dans l’intérêt des deux pays», a précisé Zarif, lors d’une conférence de presse avec Sartaj Aziz, en rappelant que la violence et le terrorisme au Moyen-Orient sont des problèmes sérieux auxquels sont confrontés les pays de cette région.

Après sa rencontre avec Sartaj Aziz, le chef de la diplomatie iranienne a rencontré Reza Rabbani, le Président du Sénat pakistanais.
«L’Iran apporte son soutien aux coopérations parlementaires des deux pays, dans le but d’accélérer le développement des relations bilatérales», a souligné Zarif.

«Les évolutions yéménites et la destruction des infrastructures de ce pays ont infligé de graves difficultés et de terribles souffrances au peuple de ce pays. Le règlement de cette crise passe par la voie politique et un dialogue inter-yéménite», a-t-il indiqué, en allusion à la grave situation humanitaire, due à la poursuite de l"agressionn saoudienne.

«L’Iran et le Pakistan jouissent d'un bon potentiel de coopération, dans les domaines économique et de la lutte contre le crime organisé et le terrorisme», a, pour sa part, affirmé Reza Rabbani, le Président du Sénat pakistanais, en accueillant, favorablement, le succès de l’Iran, dans l’acquisition de l’accord nucléaire.

J'aime - 
Commenter - 
Partage - 
E-mail - 
Enregistrer au PDF - 
imprimer
Dates : 2015-08-14 08:52:57 | Catégorie: Article∕commentaire | Visites: 269 | J’aime: 0

can't open file