Mardi 22 Août 2017
Mise À Jour: Samedi 15 Août
Taille de la police:  

Damas, deuxième escale de la tournée régionale du ministre iranien des A.E.

IRIB- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a mis fin mercredi après-midi à son voyage de deux jours au Liban, et il est arrivé à l’aéroport internationale de Damas, capitale de la Syrie, où il s’est entretenu avec le président syrien Bachar al-Assad. Pendant son voyage de deux jours au Liban, le chef de la diplomatie iranienne a rencontré les responsables officiels du pays du cèdre, ainsi que les personnalités politiques et les leaders de différents partis. Au cours de son séjour à Beyrouth, Mohammad Javad Zarif a souligné que la république islamique d’Iran continuera à soutenir, comme avant, la résistance antisioniste du peuple des peuples libanais et palestinien.
« Le Liban est le symbole de l’interaction constructive entre groupes et tribus » a affirmé, le ministre iranien des Affaires étrangères.
« Nous sommes et nous resterons aux côtés de la Résistance libanaise et nous sommes disposé à toute coopération pour le développement et le progrès de ce pays », a ajouté Mohammad Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères qui a participé à une conférence conjointe avec son homologue libanais Gibran Bacile. Le ministre libanais a évoqué pour sa part les évolutions syriennes avant d’ajouter : « le règlement de la crise syrienne ne passe que par la voie politique. Il a jugé nécessaire la confrontation avec le terrorisme via les coopérations régionales. »
«Aujourd’hui, une nouvelle opportunité s’est offerte aux pays de la région. Ces pays doivent opter pour une nouvelle approche basée sur le dialogue. Ils doivent conjuguer leurs efforts pour faire face à Israël et combattre le terrorisme », a pour sa part affirmé le chef de la diplomatie iranienne.
« Nous sommes disposés à coopérer avec tous les voisins et à mener des concertations et des actions conjointes contre l’extrémisme. Nous tendons notre main de coopération aux voisins et aux pays de la région. Nous ne nous ingérons pas dans les affaires intérieures des autres pays et nous sommes d’avis que les autres pays ne doivent pas le faire non plus », a souligné le premier diplomate iranien.
Le ministre iranien des Affaires étrangères a eu un long entretien avec le secrétaire général du Hezbollah libanais à Beyrouth. Mohammad-Javad Zarif et Seyyed Hassan Nasrallah ont discuté de la vacance politique dont souffre le Liban. Le ministre iranien des Affaires étrangères et le Premier ministre libanais se sont entretenus mardi après-midi des questions d'ordre régional et bilatéral. "Nous soutenons le dialogue libano-libanais pour aider au règlement des problèmes politiques de ce pays.", a réitéré le ministre iranien des Affaires étrangères, rappelant que l'accord de Vienne et ses résultats peuvent servir toute la région dans le sens de son progrès et sa stabilité. Pour sa part, le Premier ministre libanais, Tammam Salam a parlé de la place importante qu'occupe la RII dans les évolutions de la région, avec laquelle le Liban souhaite renforcer ses relations. "Malgré les divergences de vue qui existent entre quelques tribus sur certaines affaires, nous avons toujours marché dans le sens du renforcement de nos relations avec la RII.", a réitéré le Premier ministre libanais.
Mercredi après-midi, à son arrivé à l’aéroport de Damas, le chef de la diplomatie iranienne a été accueilli par le vice-ministre syrien des affaires étrangères Fayçal Meqdad et l’ambassadeur d’Iran en Syrie Mohammad-Reza Sheybani.
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, en visite en Syrie, a rencontré mercredi à Damas, le président Syrien Bacahr al-Assad, et s’est entretenu avec lui des divers évolutions de la région.
Le ministre iranien des Affaires étrangères a rencontré ensuite, le président Bachar al-Assad à Damas, et s’est entretenu avec lui des dernières évolutions du Moyen-Orient, et des relations bilatérales entre l’Iran et la Syrie.
Etaient président à cette rencontre, le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem et la conseillère politique du président syrien, Bassiney Chaaban.
M. Zarif a fait également le pèlerinage des lieux saints chiites à Damas. Le chef de la diplomatie iranienne qui a déjà visité le Liban, quittera la Syrie pour le Pakistan et l’Inde, d’autres étapes de sa tournée régionale.

J'aime - 
Commenter - 
Partage - 
E-mail - 
Enregistrer au PDF - 
imprimer
Dates : 2015-08-12 22:01:27 | Catégorie: Article∕commentaire | Visites: 303 | J’aime: 0

can't open file