Mercredi 28 Juin 2017
Mise À Jour: Samedi 15 Août
Taille de la police:  

Ansarallah pose des conditions à son retrait des régions sous son contrôle

IRIB- Le membre du conseil politique du mouvement Ansarallah a subordonné son retrait des villes sous son contrôle au respect du cadre du dialogue national et de l’accord de paix signé en septembre 2014. Mohammad al-Bukhaïti, ce haut membre d’Ansarallah a déclaré que ce mouvement était disposé à se retirer des villes qu’il contrôle, en vertu du dialogue national et de l’accord de paix de septembre 2014, avant d’insister sur la présence d’Ansarallah dans toutes les institutions publiques. Déplorant le fait que le gouvernement du président démissionnaire Abd Rabbo Mansour Hadi se laissait influencer par les pressions des Etats-Unis et de l’Arabie saoudite, il a ajouté : « Pour résoudre la crise yéménite, la formation d’un gouvernement d’union nationale, avec la participation de tous les groupes politiques n’ayant aucune dépendance vis-à-vis d’aucun groupe ou parti, et issu des élections générales, s’avère indispensable ». Après des affrontements au Yémen et le contrôle de centres gouvernementaux par le mouvement Ansarallah, en septembre 2014, un accord de paix a été signé sur la base des résultats et des solutions proposées au Congrès du dialogue national.
J'aime - 
Commenter - 
Partage - 
E-mail - 
Enregistrer au PDF - 
imprimer
Dates : 2015-08-10 16:50:46 | Catégorie: Génocide au Yémen | Visites: 413 | J’aime: 0

can't open file