Vendredi 20 Octobre 2017
Mise À Jour: Samedi 15 Août
Taille de la police:  

Le régime infanticide d’Israël poursuit ses crimes

Les territoires palestiniens sont de nouveau le théâtre des crimes commis par les colons du régime raciste d’Israël. Les colons sionistes ont fait incursion, vendredi matin, dans le village palestinien Douma, près de Naplouse, en Cisjordanie, avant de mettre à feu deux maisons appartenant aux civils. Un nourrisson de 16 mois a été tué en martyre dans les flammes alors que ses parents et son frère ont été blessés. Selon les responsables locaux, les auteurs de ces incendies sont retournés chez eux sain et sauf sans même avoir été poursuivis par les forces de sécurité. Le crime inhumain qui a été commis vendredi par les colons sionistes fut le crime le plus abominable depuis l’année dernière où les sionistes extrémistes ont brûlé vif un adolescent palestinien. L’année dernière, des colons israéliens ont dupé un adolescent palestinien et l’ont fait sortir de son village sous prétexte de jouer avant de le brûler vif.
Selon les responsables palestiniens, les actes racistes des colons sionistes contre les Palestiniens se sont vivement intensifiés durant les derniers mois. Pendant ce temps, non seulement les colons sionistes attaquaient les citoyens palestiniens mais en plus les militaires du régime sioniste ont multiplié leurs attaques et arrestations violentes dans les territoires occupés. 19 Palestiniens ont été, jusqu’ici, tués en martyre, depuis le début de 2015, lors des assauts des forces et des colons israéliens. Le crime abominable qu’ont commis vendredi les colons sionistes a provoqué une immense vague de colère chez les Palestiniens. A noter que les Palestiniens ont adhéré, pendant les derniers mois, aux conventions internationales, ce qui leur permet de porter plainte, au contraire du passé, contre les crimes du régime sioniste auprès des instances internationales. Encouragé par cet avantage, le président de l’Autorité autonome palestinienne, Mahmoud Abbas, a demandé, hier suite au meurtre du nourrisson palestinien, à la Cour pénale internationale d’identifier, de traduire en justice et de condamner les auteurs de ces incendies. A noter que plus de 500 mille sionistes vivent dans presque 120 colonies qui ont été construites depuis 1967 en Cisjordanie et à Qods-Est. L’Organisation des Nations unies et la plupart des pays du monde qualifient d’illégale la construction des colonies dans les territoires occupés palestiniens.


J'aime - 
Commenter - 
Partage - 
E-mail - 
Enregistrer au PDF - 
imprimer
Dates : 2015-08-08 13:12:28 | Catégorie: Politique | Visites: 476 | J’aime: 0