Vendredi 20 Octobre 2017
Mise À Jour: Samedi 15 Août
Taille de la police:  

L’Iran insiste sur le maintien de l’indépendance de l’AIEA

Réagissant à la décision du Directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique, (AIEA), Yukiya Amano, de se présenter au Sénat américain, le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’Energie atomique, (OIEA), a déclaré que l’on s’attendait à ce que M. Amano préserve l’indépendance de cette instance internationale. Le site officiel de l’AIEA a annoncé, vendredi, que le patron de l’Agence viennoise avait répondu, positivement, à l’invitation de sénateurs américains, et qu’il se présenterait à la séance de la Commission des affaires étrangères du Sénat, le 5 août, en vue donner des explications, sur le rôle de l’Agence, dans la supervision des mesures nucléaires du Plan global d’action commune. La présence de Yukiya Amano, au Sénat, interviendra, alors qu’un grand nombre de sénateurs exigent que les renseignements confidentiels et détaillés, sur les mécanismes de l’inspection de l’AIEA des sites nucléaires et d’autres sites iraniens, ainsi que les modalités de l’accès des inspecteurs, soient mis au grand jour. Behrouz Kamalvandi, le Porte-parole de l’OIEA, s’est attardé sur cette décision du directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique, pour dire : «Ce qui nous importe, c’est l’indépendance et l’impartialité de l’agence, et Monsieur le directeur général est le garant de l’indépendance et de l’impartialité de cette instance internationale». L’ambassadeur de la RII, auprès de l’AIEA, Reza Najafi, a, de son côté, déclaré : «Les textes confidentiels signés entre l’Iran et l’AIEA n’ont même pas été remis au gouvernement américain; par conséquent, ils ne seront, certainement, pas mis à la disposition du Sénat américain, et l’Iran l'a bien fait savoir». En marge de la phase finale des négociations entre l’Iran et les 5+1, sur le nucléaire iranien, à Vienne, le Président de l’Organisation iranienne de l’Energie atomique, Ali-Akbar Salehi, et le Directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano, ont signé un document, dit «Feuille de route». En vertu de cet accord, en 10 articles, Téhéran doit répondre aux questions de l’Agence, avant le 15 août, et en échange, l’AIEA, en examinant les éventuelles questions suivantes, d’ici le 15 décembre, et avant la fin de 2015, mettra un terme à ses travaux liés à l’examen des questions du passé. Selon le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’Energie atomique, au 10ème article de l’accord entre l’Iran et l’Agence, les deux parties sont convenues du fait que les considérations et les préoccupations de l’Iran soient prises en compte. Auparavant, et à la suite des positions irresponsables des Américains, l’ambassadeur de la RII, à l’AIEA, a envoyé une lettre au directeur général, le 26 juillet, dans laquelle, il a mis en garde contre tout abus éventuel et la fuite d’informations confidentielles de l’AIEA. Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Ernest, avait prétendu que les responsables militaires des Etats-Unis et du régime sioniste pourraient améliorer leurs capacités en requérant des informations sur le régime des inspections de l’Agence pendant les années où le plan conjoint d’action commune est en vigueur. «En vertu de l’article 7 du statut de l’Agence, le directeur général et les personnels de l’AIEA ne doivent se soumettre à aucune source étrangère, en ce qui concerne l’accomplissement de leurs devoirs, et ils ne doivent révéler aucune information confidentielle à l’extérieur», a averti la RII, dans sa lettre adressée au patron de l’Agence viennoise. 
Etant donnée les cas de la fuite d’informations de la RII, faute de responsabilité des inspecteurs de l’Agence, qui ont abouti à l’assassinat des savants nucléaires de l’Iran, l’on s’attend à ce que le directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique prenne totalement en compte les considérations sécuritaires de l’Iran auprès du Sénat des Etats-Unis.


J'aime - 
Commenter - 
Partage - 
E-mail - 
Enregistrer au PDF - 
imprimer
Dates : 2015-08-08 13:19:54 | Catégorie: Politique | Visites: 430 | J’aime: 0